Ambassade d’Ukraine en République Tunisienne

Kyiv 18:36

Relations bilatérales entre l'Ukraine et le Burkina Faso

Reconnaissance de l’indépendance de l’Ukraine : 16 janvier 1992

Établissement des relations diplomatiques : le 6 février 1992

Institutions diplomatiques : Le Burkina Faso appartient à la zone de responsabilité de l'Ambassade d'Ukraine en Libye. Les intérêts du Burkina Faso en Ukraine sont représentés par l'Ambassade du Burkina Faso en Allemagne.

 

Dialogue politique

Contacts au plus haut niveau :

Mars 1995 – conversation informelle entre M. Leonid Kuchma, Président d'Ukraine, et M. Blazom Kompanoere, Président du Burkina Faso, à Copenhague lors du Sommet mondial pour le développement social.

Septembre 1997 – rencontre de M. Henadii Udovenko, Ministre des Affaires étrangères de'Ukraine, avec M. Yusuf Uedraogo, Ministre des Affaires étrangères du Burkina Faso, à New York, au cours de laquelle Henadii Udovenko avait invité son homologue burkinabé à se rendre en visite officielle en Ukraine.

Mai 2011 – rencontre entre M. Kostiantyn Gryshchenko, Ministre des Affaires étrangères d'Ukraine, et M. J.I. Bassola, Ministre des Affaires étrangères et de la Coopération régionale du Burkina Faso, à Istanbul.

Organes bilatéraux de haut niveau : absents.

 

Soutien à l'intégrité territoriale de l'Ukraine à l'ONU

Le Burkina Faso s'est abstenu de voter sur le projet de Résolution du Conseil de sécurité de l'ONU "Intégrité territoriale de l'Ukraine" le 27 mars 2014.

La délégation burkinabé n'a pas voté sur le projet de Résolution de l'Assemblée générale des Nations Unies "Situation des droits de l'homme en République autonome de Crimée et dans la ville de Sébastopol (Ukraine)" du 19 décembre 2017.

En 2018, des consultations séparées ont été menées dans le contexte de l'avancement et de l'adoption des projets de résolution de l'Assemblée générale des Nations Unies "Situation des droits de l'homme en République autonome de Crimée et dans la ville de Sébastopol (Ukraine)" (en décembre la délégation burkinabé n'a pas voté), " Le problème de la militarisation de la République autonome de Crimée et de la ville de Sébastopol (Ukraine), ainsi que de certaines parties de la mer Noire et de la mer d'Azov" (en décembre la délégation burkinabé n'a pas participé au vote), ainsi que pour fournir l'information objective à la partie burkinabé concernant l’attaque militaire russe contre les marines ukrainiennes dans le détroit de Kertch (novembre 2018).

 

Cadre juridique

Documents importants en cours d’élaboration : le projet d'accord entre le Gouvernement d'Ukraine et le Gouvernement du Burkina Faso sur la promotion et la protection mutuelle des investissements et le projet d'accord de coopération technico-militaire ont été soumis pour examen à la partie burkinabè. En outre, les parties sont convenu d'un projet de protocole sur les consultations politiques entre les Ministères des Affaires étrangères des deux pays.

 

Coopération commerciale et économique

Bien que la coopération de l’Ukraine avec le Burkina Faso n’ait pas encore atteint la dynamique souhaitée, il existe des perspectives importantes de développement de la coopération dans les domaines de l’énergie, de la construction, de l’exploration géologique, de l’agriculture, des transports et des soins de santé.

Il convient également de noter qu'il existe des conditions favorables au développement de la coopération en matière d'éducation et de formation. Au cours de la période 1960-1990 environ 400 spécialistes ont été formés pour le Burkina Faso en Ukraine. La compatibilité des normes dans de nombreux secteurs des deux économies crée également les conditions favorables au développement de la coopération bilatérale.

Le chiffre des échanges commerciaux bilatéraux en 2015 s'est élevé à 1,4 million de dollars, en 2016 à 3,0 millions de dollars, à 14,4 millions de dollars en 2017. Principalement ce sont des exportations ukrainiennes de métaux ferreux, productions céréalières. En 2018, les exportations ukrainiennes à destination du Burkina Faso ont diminué de 20% par rapport à 2017 et se sont établies à 11,6 millions de dollars. Au premier trimestre de 2019 le commerce bilatéral composé principalement des exportations ukrainiennes se chiffre à 5,4 millions de dollars, soit une augmentation presque 2,5 fois.

 

Communauté ukrainienne

Il n'y a pas de diaspora ukrainienne au sens traditionnel du terme au Burkina Faso. Le pays compte un petit nombre de ressortissants ukrainiens mariés à des citoyens du Burkina Faso. Il n’existe pas non plus d’associations de ressortissants ukrainiens, qu’elles soient culturelles, éducatives, etс.